Retour vers Notre blogue

6 films pour développer les habiletés émotives des enfants

Écrit par : Nanny Secours

30 mars 2016

On l’entend partout : la télévision, ce n’est pas bon pour le développement du cerveau de l’enfant. Par contre, quand on jette un œil au quotidien des familles, on se rend vite compte que les écrans sont omniprésents dans la vie de nos petits… On connaît la théorie, mais la réalité en est souvent tout autre. Ceci étant dit, il est préférable de déterminer un temps raisonnable alloué à cette activité et de choisir le contenu regardé.  

La télévision et les autres appareils électroniques n’entraînent pas  que du négatif. Il est aussi possible de faire certains apprentissages par le biais d’émissions ou de films.  On peut aider les enfants à mieux comprendre les émotions, le vécu intérieur des personnages et développer des habiletés reliées à l’empathie en faisant un retour avec eux sur l’émission ou le film visionné.

Voici une liste de six films pour enfants qui peuvent les aider  dans l’apprentissage des habiletés émotives :

1. Sens Dessus-Dessous :

À mon avis, c’est le film numéro un  en matière d’apprentissage émotif pour les enfants. Chaque émotion est clairement identifiée et les bases du fonctionnement du cerveau sont bien illustrées. L’histoire permet de comprendre comment notre perception des événements peut teinter notre réalité émotive.

2.    La Reine des Neiges :

Ce film, que presque tous les jeunes parents connaissent par cœur maintenant, nous démontre que le véritable amour n’est pas seulement « amoureux » au sens propre. Il est beaucoup plus large et on peut très bien le retrouver au sein de la famille. Le message transmis aux enfants est qu’ils peuvent compter sur leur entourage pour passer  à travers de moments plus difficiles.

3.    Les Bagnoles :

Le premier film de cette série très appréciée de nombreux enfants illustre bien la notion que la réussite est le fruit de la collaboration de plusieurs personnes. La majorité des grands succès viennent d’un travail d’équipe. Chacun des membres de cette équipe a son rôle à jouer et est absolument indispensable à la réalisation du projet. Il est important de le reconnaître, car beaucoup agissent dans l’ombre et, sans eux, le véritable succès ne serait pas possible. L’enfant peut alors comprendre les composantes positives reliées à la coopération.

4.    Trouver Nemo :

Qui ne se souvient pas de ce petit poisson-clown attachant, à la nageoire atrophiée, et de son papa qui part à sa recherche avec l’aide d’une compagne ayant des troubles de mémoire ?  Ce film envoie un message très clair : il ne sert à rien de surprotéger une personne qui a des différences physiques, car elle a des capacités bien à elle, tout aussi grandes que celles des autres. En passant par-dessus nos difficultés et en affrontant nos peurs, on réalise  qu’on est en mesure d’accomplir de grands exploits.

5.    Shrek :

C’est l’histoire d’un gros ogre vert et de son compagnon, un âne parlant. La morale du film nous enseigne qu’il ne faut pas toujours se fier aux apparences et ne pas juger  les gens en fonction de ce qu’ils ont l’air. Les préjugés, peu importe leur provenance, sont souvent non fondés et erronés.  Il faut donc apprendre à « regarder avec son cœur », pour découvrir ce qu’il y a réellement à l’intérieur des gens !

6.    Dumbo :

Je vais terminer cette liste par un classique de Disney, « Dumbo », mettant en scène les aventures d’un  éléphanteau aux grandes oreilles. Dans ce récit, l’enfant peut découvrir que, ce qui le différencie des autres, peut devenir un grand atout finalement. Il ne faut donc pas se laisser distraire pas les commentaires négatifs et les moqueries des pairs, car à l’intérieur de notre différence, il y a un don extraordinaire.

En conclusion, pour aider les enfants à développer leur réflexion au niveau émotif, on peut leur poser des questions du type : « Comment penses-tu qu’Elsa s’est sentie à tel moment ? », « Qu’est-ce que tu aurais fait à la place de Shrek ? », « Est-ce que tu as déjà vécu une situation semblable avec tes amis et quelle était ton émotion ? ».  Je vous suggère aussi de profiter pleinement de ce « moment-film » avec votre enfant et d’utiliser cette occasion pour vivre un rapprochement avec ce dernier. Sortez le pop-corn et la grosse doudou confortable et permettez-vous de relaxer en famille !

Nathalie Miron, coach familial
Fondatrice d’Alliance Éducation
Membre du Réseau Nanny secours

Prochain article

Être parent : favoriser une estime de soi positive

Par Stéphanie Deslauriers

Universitas est fière de vous présenter sa nouvelle collaboratrice Stéphanie Deslauriers, psychoéducatrice, auteure et blogueuse ! Elle a réalisé différentes capsules vidéo portant sur des sujets d’intérêt pour tout parent, tels que l’éducation et le développement de l’enfant.