Retour vers Notre blogue

Les 8 réflexes du nouveau-né

Écrit par : Isabelle Lessard

21 février 2018

 

Avez-vous déjà remarqué que, lorsqu’un tout petit bébé est saisi par un gros bruit, il écarte les bras et les jambes comme pour faire l’étoile?  Cette réaction de défense tout à fait normale porte le nom de réflexe de Moro et disparaît dès l’âge de 3 mois. C’est l’un des nombreux réflexes que les pédiatres cherchent à évaluer lors des rendez-vous de suivi, afin de se renseigner sur le développement neurologique du nouveau-né.

Ces réflexes sont essentiels, car ils permettent à bébé de s’adapter à la vie hors du confortable bedon de maman. Les experts estiment qu’il y en a jusqu’à 27, mais voici les principaux, qui disparaissent presque tous entre le 4e et le 6e mois :

 

  • Le réflexe de succion est parmi les plus connus. Voilà pourquoi bébé sait déjà quoi faire pour boire au sein de maman. Mais bébé aura tôt fait de distinguer ce qu’il est utile de téter pour avoir du lait!

 

  • Le réflexe de nage est fascinant. Il permet à bébé de retenir sa respiration et de bouger de façon parfaitement synchronisée s’il est placé dans l’eau. Par contre, comme ce réflexe disparaît rapidement, il vaut mieux redoubler de prudence à la piscine!

 

  • Le réflexe de marche automatique est aussi captivant à observer : il s’agit de soutenir bébé pieds nus sur une table ou au sol pour le voir esquisser ses premiers pas! Oui, c’est bien lui qui gonfle les parents de fierté en les portant à croire que leur enfant marchera bien plus tôt que les autres!

 

  • Le réflexe de Babinski: celui-là est l’un des plus mignons. Frottez doucement la plante des pieds de bébé avec vos pouces et observez-le qui écarte ses jolis petits orteils en éventail. Visionnez-le ici!

 

  • Le réflexe de Darwin en est un d’agrippement. Aussitôt qu’on chatouille la paume de ses petites mains, votre petit referme ses doigts. Le bébé singe use de la même stratégie pour se tenir aux poils de sa mère.

 

  • Le réflexe tonique du cou: lorsque couché sur le dos, bébé prend la pose de l’escrimeur, c’est-à-dire que, d’un côté de son corps, il étend un bras et une jambe et, de l’autre côté, il fléchit ses petits membres. 

 

  • Le réflexe des points cardinaux: celui-là dure plus longtemps, jusqu’à 9 mois. Il permet à bébé de tourner automatiquement la tête vers une stimulation tactile sur la joue. C’est l’un des plus utiles lorsque bébé est placé pour la première fois sur le ventre de maman : le voilà qui sait instinctivement où se trouve son prochain repas!

 

À quoi servent les réflexes de bébé?

Mais pourquoi les nouveau-nés ont-ils ces réflexes s’ils les perdent quelques mois plus tard? Tout simplement pour donner le temps au cerveau de se développer suffisamment pour être capable d’exécuter tout cela de façon volontaire.

Ces réflexes primitifs se distinguent toutefois des réflexes adaptatifs, comme le clignement des yeux, le bâillement (avez-vous bâillé à la lecture du mot?) ou la dilatation des papilles dans le noir, qu’on conserve pour la vie. Merveilleuse nature, n’est-ce pas?

 

Source : Psychologie du développement humain, Diane E. Papalia, Ruth D. Feldman, Chenelière Éducation, 2014.