Retour vers Notre blogue

Développement moteur du bébé en 11 moments clés

Écrit par : Isabelle Lessard

12 avril 2019

Le développement moteur des bébés est fascinant à observer, surtout pour un nouveau parent. Il s'agit d’un processus complexe dont on constate les progrès particulièrement à partir de 4 mois, lorsque les mouvements volontaires prennent le dessus. Voici donc une série d’étapes que chaque enfant franchit vers la maîtrise de ses mouvements! Le but ici n’est pas de fournir un outil d’évaluation formel; votre équipe pédiatrique est là pour remplir cette fonction. L’objectif, c’est plutôt d’apprendre dans quel ordre chaque étape de développement apparaît et d’avoir un aperçu approximatif de l’âge auquel l’enfant acquiert certaines aptitudes.

Rouler sur soi-même

Cette capacité survient d’abord accidentellement (attention, papa et maman, gardez toujours un œil sur moi!) et devient délibérée par la suite. Environ 50 % des enfants y parviennent une fois passé le cap des 3 mois, et 90 % d’entre eux maîtrisent cette aptitude vers 5 mois et demi.

S’asseoir sans soutien

Il faut savoir que 90 % des tout-petits maîtrisent cet art à l’approche de leurs 7 mois, mais qu'environ 50 % y arrivent vers 6 mois. D’abord, bébé reste assis une fois positionné comme tel par quelqu’un d’autre, et quelque 2 mois plus tard, il arrivera à prendre cette position par lui-même.

Se tenir debout avec un appui

Voilà un événement qui ne manque pas de générer des « wow! » et des « félicitations! ». Approximativement 50 % des bébés réussissent à se tenir debout avec un appui vers l’âge de 7 mois et 90 % deviennent totalement à l’aise vers 8 mois et demi.

Ramper ou marcher à 4 pattes

Cette capacité du tout-petit à se déplacer par lui-même fait une différence majeure sur d’autres aspects de son développement (cognitif, socio-affectif), car elle ouvre la porte à l’exploration! Également, bébé commence à mieux saisir les notions de distance et de profondeur. Vers 7 mois et demi, 50 % des enfants réussissent à ramper ou à marcher à 4 pattes, et 90 % le font avec assurance vers leurs 9 mois.

Saisir un objet avec le pouce et l’index

C’est ce qu’on appelle la « préhension en pince ».  Avant que cette aptitude n’apparaisse, bébé a d’abord le réflexe d’agripper, puis de saisir et de relâcher volontairement avec toute sa main. Environ 50 % des enfants apprennent la préhension en pince vers 8 mois, et 90 % la maîtrisent vers 10 mois.

Se tEnir debout sans appui

Sans les mains! Que c’est excitant! 90 % des enfants le font avec brio avant leurs 14 mois, et environ 50 % y parviennent à 11 mois et demi.

Marcher avec assurance

Quel nouveau pouvoir exceptionnel que d’être capable de se rapprocher de papa ou de maman à volonté, ou de s’éloigner d’un endroit désagréable! Environ 50 % des tout-petits marchent relativement bien une fois passé leur 1er anniversaire, quoiqu’un peu moins assurés au début, et 90 % y arrivent à l’approche des 15 mois.

Construire une tour de 2 blocs

Bébé commencera par démolir la tour et lancer les blocs un peu partout avant d’en maîtriser l’empilage! Environ 50 % des enfants y parviennent à l’approche des 15 mois, et 90 % réalisent cette activité à la perfection à 21 mois.

Monter un escalier debout

Voilà tout un exercice d’équilibre et de coordination! Environ 50 % des enfants y arrivent vers 16 mois et demi et 90 % y sont experts à 21 mois. Pour la descente de l’escalier, par contre, ça prend un peu plus de temps à maîtriser!

Sauter sur place

Comme c’est amusant! Et c’est également une aptitude que certains utiliseront pour faire rire aux éclats un nouveau petit frère ou une nouvelle petite sœur. À l’approche de leur 2e anniversaire, environ 50 % des enfants sautent, et 90 % le font à 2 ans et demi.

Reproduire un cercle

Voilà qui ouvre la porte au développement d’un intérêt et d’un talent pour les arts! Environ 50 % des enfants peuvent reproduire un cercle vers 3 ans et demi et 90 % le font avec aisance vers 4 ans.

 

Source : Données adaptées de Frankenburg et al., 1992.

Prochain article

Bébé devant les écrans : quels sont les effets?

Par Isabelle Lessard