Retour vers Notre blogue

Futurs étudiants : trucs pour entamer les études postsecondaires du bon pied

Écrit par : Universitas

17 août 2018

Dans les semaines à venir, la vie étudiante reprendra son cours dans plusieurs villes. Déjà, étudiants du cégep et de l’université se préparent à retomber dans leur routine habituelle. Mais pour les nouvelles cohortes, c’est une première expérience en tant qu’étudiants de niveau postsecondaire qui s’amorce.

En tant que parent, au-delà de l'accompagnement de votre ado lors de son passage du secondaire au collégial, il existe plusieurs moyens de soutenir votre jeune qui entame des études postsecondaires. Même si l’expérience étudiante aux niveaux collégial et universitaire est plus que positive pour la majorité, plusieurs devront faire face au stress qu’engendre ce changement d’environnement. Voici donc quelques trucs pour aider votre jeune à commencer cette nouvelle étape du bon pied!

Soyez en avance

Si votre jeune déménage vers une autre ville, prévoyez son arrivée pour qu’il ait quelques jours pour découvrir le campus (même si c’est déjà difficile de le laisser partir!) et qu’il puisse s’habituer à la vie en dehors de la maison familiale. S’il demeure chez vous durant ses études, encouragez-le quand même à aller visiter les lieux et à repérer les services essentiels et ses salles de classe. Si possible, proposez-lui d’acheter le matériel dont il aura besoin avant le début officiel de la session. Croyez-moi, passer deux heures dans la boutique du cégep ou de l’université n’est PAS une façon agréable d’entamer l’année.

Invitez-le à profiter des activités d’intégration

Contrairement à ce que vous avez peut-être entendu par le passé, les activités d’intégration sont un excellent moyen de faciliter l’arrivée des étudiants dans ce nouvel environnement. Au cours des dernières années, plusieurs établissements scolaires ont mis en place diverses mesures afin de s’assurer que les activités d’intégration servent leur but premier : permettre aux nouveaux étudiants de rencontrer des gens, de visiter leur campus et d’être plus à l’aise. Les organisateurs sont plus conscientisés que jamais par l’importance d’assurer la sécurité et le bien-être des participants pour que tous puissent découvrir leur nouveau milieu dans le respect et le plaisir.

Encouragez-le à aller vers les autres

Les étudiants qui fréquenteront le même établissement que votre jeune viennent probablement des quatre coins de la province (ou sont peut-être même des étudiants internationaux), alors plusieurs d’entre eux se retrouveront peut-être isolés à leur arrivée. Ce genre de situation est très propice aux nouvelles rencontres, alors encouragez votre jeune à prendre les devants et à aller vers les autres!

Évidemment, ce n’est pas toujours facile de faire les premiers pas, surtout quand on est plus réservé. Personnellement, à ma rentrée scolaire, j’étais terrifiée à l’idée d’être isolée et de ne pas savoir comment agir avec les autres, et je suis certaine que je n’étais pas la seule. Si vous saviez à quel point j’ai apprécié qu’une autre étudiante vienne me saluer et me proposer que l’on partage un bureau! Ce n’était rien de bien compliqué; un simple « salut, tu viens de quel coin? » et j’avais trouvé cette personne avec qui partager l’animation de ces premières semaines, le temps que je devienne plus à l’aise.

Soulignez l’importance de l’implication

Je parle par expérience quand je dis qu’une fois les activités d’intégration passées, le meilleur moyen d’élargir son cercle d’amis et d’apprécier encore plus la vie étudiante est certainement de s’y impliquer. Certains voient cette implication comme une nuisance puisqu’elle réduit le temps accordé à l’étude, mais, en réalité, cette distraction est plus que nécessaire : c’est dur pour le moral de toujours garder le nez dans ses livres.

Et au niveau postsecondaire, les opportunités de s’impliquer sont presque illimitées, entre autres grâce aux associations étudiantes. Pas nécessairement besoin de devenir un membre organisateur; le simple fait de participer aux activités que l’association organise a de multiples avantages. Les activités pédagogiques, par exemple, sont parfaites pour ceux qui aimeraient se trouver un stage ou un emploi étudiant. Les employeurs et les différentes associations professionnelles se déplacent souvent directement sur le campus pour rencontrer la relève, c’est donc le moment ou jamais de se mettre en valeur!

Mises à part les associations étudiantes, l’éventail de choix est large : comités, groupes d’étudiants partageant des intérêts communs, équipes sportives et activités culturelles… ce sont toutes des opportunités de rencontrer des gens, de découvrir de nouveaux centres d’intérêts et même de visiter la ville!

Finalement, l’important quand votre jeune arrive au niveau postsecondaire est de faire en sorte qu’il se sente à l’aise dans son environnement et qu’il se fasse un réseau avec qui il pourra partager cette expérience. Ces années font souvent partie des plus belles années de nos vies, alors autant partir du bon pied et en profiter pleinement!

 

Stacy, étudiante et stagiaire

Prochain article

La magie des analogies

Par Isabelle Lessard

Les conflits entre enfants font partie du quotidien. Mais comment s’y prendre pour les aider à se sortir d’une impasse? Je vous suggère d’utiliser l’analogie, un moyen efficace de réduire la tension et d’ouvrir les esprits! Voici un exemple.