Retour vers Notre blogue

Investir dans la lecture : une question de temps et non d'argent !

Écrit par : Julie Provencher

26 septembre 2013

Prenez-vous le temps de lire à vos enfants ? Étant moi-même mère de deux beaux garçons de 6 et 7 ans, je sais intuitivement que faire la lecture à mes enfants est important. Ici et là, on entend souvent dire que cette petite action quotidienne partagée entre un parent et son enfant est bénéfique, que cela l’avantagera un jour à l’école... Mais qu’en dit la science ? Pourquoi est-ce si important ?

Les recherches le confirment : il s’agit d’une excellente façon de préparer son enfant à l’école et à ses apprentissages futurs. Selon les résultats de L’étude longitudinale du développement des enfants du Québec, les enfants de parents qui font la lecture vers l’âge d’un an et demi sont plus nombreux à lire pour le plaisir et à réussir l’épreuve de lecture en sixième année du primaire. Ces enfants acquièrent toutes sortes de connaissances, sans le savoir, en lisant. Reconnaître les personnages, s’initier à la structure d’une histoire (début, milieu, fin), acquérir des stratégies qui permettent de comprendre le texte (anticiper, poser des questions, se faire une opinion sur les événements), élargir son vocabulaire et, bien sûr, gagner en connaissances générales sur divers sujets.

Prendre le temps d’exposer son enfant à la lecture est un facteur important qui favorise l’éveil à la lecture. En effet, certains enfants arriveront à l’école avec une vingtaine d’heures d’exposition, tandis que d’autres auront été sensibilisés près de 1 500 heures ! Une différence considérable…

Si vous êtes comme moi, le travail, la routine, les activités des enfants et tous les « à-côtés » de la vie occupent notre temps… Par contre, je sais que ce sont les petites actions au quotidien qui font les grands apprentissages de demain… Au fil des années, j’ai développé de multiples trucs pour favoriser des moments-lecture avec mes petits. Je les partage avec vous.

Le temps de lire avant de se coucher

Lorsque mes enfants étaient plus petits, je mentionnais souvent la chance qu’ils avaient de se faire lire une histoire et de ne pas se coucher tout de suite. Lire une histoire était donc vu comme un beau privilège avant le dodo.

Maintenant qu’ils sont un peu plus grands, je continue à leur lire une histoire et je leur propose aussi un accord : toutes les personnes qui lisent seules peuvent se coucher 10 minutes plus tard. Incroyable comment la lecture est souvent choisie !

Le temps de lire avec une diversité de personnes

Parfois, mon horaire m’empêche de pouvoir faire la lecture aux enfants, alors papa prend le relais ! La lecture avec papa est différente et les enfants adorent.

La gardienne est souvent mise à contribution. J’indique sur l’horaire de gardiennage que j’ai caché un livre sous l’oreiller et voilà un moment de lecture supplémentaire pour mes enfants.

J’utilise aussi la visite ! Grand-maman soupe avec vous ? Pourquoi ne pas lui demander de lire aux enfants pendant que vous faites la vaisselle ou demandez à votre enfant de lire un passage à grand-maman parce qu’il s’améliore tellement en lecture !

J’envoie aussi parfois les livres préférés de mes enfants au service de garde ou à l’école. Mes enfants sont très fiers de partager leurs livres avec leurs amis.

Le temps de valoriser les progrès en lecture de nos enfants

J’essaye de reconnaître les actions-lecture de mes enfants au quotidien, lorsqu’ils lisent un menu, la météo, le calendrier, une partie de journal, etc. Je leur dis à quel point je suis fière d’eux de pouvoir lire ce qui les entoure, de s’informer, de poser des questions. Je prends le temps de souligner ces petits moments en leur disant « J’aime ça quand tu lis ! », « Mmm, tu vas être un bon lecteur ! ». Ces petites phrases encouragent et valorisent des moments qui pourraient tellement passer inaperçus.

Le temps de choisir des lectures que nos enfants aiment

Ce ne sont pas tous les enfants qui aiment les histoires, d’autres préfèrent les livres d’informations, des livrets de blagues, des bandes dessinées et même des livres de comptines. En lecture, il n’y a pas de sujet inintéressant, il n’y a que des gens inintéressés ! Alors, je me fais un devoir de connaître les goûts et les intérêts de mes enfants. Je leur demande ce qu’ils aimeraient apprendre, où ils aimeraient voyager, s’ils veulent des livres drôles ou tristes ? En fait, nous discutons d’eux et je prends le temps de les connaître.

Pour m’aider un peu, je demande souvent à la bibliothécaire les derniers coups de cœur, les nouveautés, les collections de livres populaires pour les enfants de leur âge. La bibliothèque et la bibliothécaire sont des mines d’or, alors pourquoi ne pas en profiter ?

Mais je ne choisis pas tout le temps ce que mes enfants aiment… Non ! Parfois je dis « Tout le monde choisit un livre à lire cette semaine ! » : un choix pour papa, pour maman, pour frérot, etc. Donc, au fil de cette semaine-là, nous découvrons une variété de livres. Je m’efforce souvent de choisir un livre différent de ce qu’on a l’habitude de lire (un abécédaire, un livre à devinettes, un livre sur un nouveau personnage, etc.).

Le temps de discuter avec nos enfants de leurs lectures

Finalement, je prends le temps de discuter avec eux de nos lectures. Un sujet de conversation de plus que ceux liés au quotidien ! Lorsque je leur lis une histoire, j’essaye de ne pas tourner les pages trop rapidement pour leur laisser le temps de réagir, de poser leurs questions. J’aime les entendre réfléchir. Parfois, je reparle de nos lectures au souper.

Même les lectures que mon fils lit seul, j’essaye de m’y intéresser. « As-tu appris quelque chose? », « Qu’est-ce qui est intéressant dans ton livre ? ».

Finalement, investir dans la lecture, c’est un investissement gagnant ! Ce n’est pas une question d’argent, on peut relire les mêmes histoires, emprunter des livres à la bibliothèque ou à la voisine, c’est plutôt un mode de vie qui favorise la réussite chez nos enfants !

D’autres ressources pertinentes :

www.pouvoirdelire.com un site qui offre des informations, des suggestions de livres, des recherches sur l’éveil et l’apprentissage de la lecture.

http://naitreetgrandir.com/fr/dossier/lire-aux-tout-petits/ Un dossier par l’organisme Naître et grandir consacré à l’éveil à la lecture.

Julie Provencher est une passionnée de l’éveil et l’apprentissage de la lecture. Maman, conférencière et consultante en éducation, elle vient de terminer son projet de recherche avec l’Université de Montréal qui s’intitule « L’impact de l’accompagnement parental sur le développement de la lecture d’un enfant de 5 ans ».
Elle a créé la communauté Twitter @Pouvoirdelire qui offre des trucs quotidiens aux parents de jeunes enfants en lecture.

 

Julie Provencher, maman, enseignante et conférencière
Suivez-moi sur Twitter: @Pouvoirdelire
Site internet: www.pouvoirdelire.com

Prochain article

Retour sur les coûts de la rentrée scolaire

Par Universitas

Si vous avez des enfants, vous avez probablement vous aussi dévalisé les papeteries et les magasins à grande surface afin d'effectuer les achats de la rentrée scolaire pour vos tout-petits et vos plus grands !