Retour vers Notre blogue

Jeux et découverte : bébé face au miroir

Écrit par : Isabelle Lessard

3 mai 2018

C’est fascinant de porter attention à tout ce qu’un bébé apprend dans ses premiers mois de vie. À la naissance, il ne se différencie pas de son environnement et se perçoit plutôt comme faisant partie d’un tout. Puis, lorsqu’il commence à interagir avec des personnes et des objets, et lorsque ses mouvements s’amplifient de telle sorte qu’il aperçoit ses membres, il comprend peu à peu que ce sont des parties de son propre corps.

Une notion-clé : la permanence de l’objet

 Durant cette même période, le cerveau de bébé se développe et une nouvelle compétence l’aidera à saisir ce qu’il voit dans le miroir : il s’agit de la « permanence de l’objet ». En termes plus simples, cette compétence lui permet de comprendre qu’un objet ne cesse pas nécessairement d’exister lorsqu’il disparaît de son champ de vision. Les parents contribuent bien souvent à l’acquisition de cette compétence sans le savoir : en effet, lorsque vous disparaissez derrière sa doudou et réapparaissez en faisant « coucou », c’est en plein ce que vous faites! Progressivement, bébé comprend que vous êtes toujours là, même si vous êtes caché par la doudou. Puis tranquillement, sans en avoir trop conscience, il fera le pas suivant et comprendra que si une autre personne peut exister même s’il ne la voit pas, c’est la même chose pour lui : il existe de façon distincte même s’il ne peut pas porter un regard externe sur lui-même.

Vers quel âge?

C’est approximativement entre 15 et 24 mois que l’enfant commence à saisir réellement que le miroir lui renvoie une image de lui-même. Avant cette période, il a tendance à croire qu’il y a un autre enfant dans le miroir et il peut avoir envie de lui dire bonjour ou même d’aller le trouver derrière le miroir. Cependant, pas de panique s’il n’y est pas parvenu à 2 ans pile : cette fourchette d’âge est une moyenne, il y a toujours de la variation!

Une expérience révélatrice

Lorsque vous verrez que bébé s’intéresse au miroir, distrayez-le brièvement et ajoutez une petite marque de couleur sur son visage sans qu’il s’en aperçoive. Vous pouvez, par exemple, lui tacher discrètement la joue de rouge à lèvres en lui faisant un bisou. Ensuite, intéressez-le à nouveau au miroir, mais sans lui faire remarquer la tache. S’il a le réflexe de tendre la main vers son reflet en voyant la tache, c’est qu’il croit qu’elle appartient au « petit partenaire de jeu » face à lui. S’il porte directement la main à son visage, ce sera la « preuve comportementale » de son acquisition. Vous saurez alors qu’il a compris que le reflet lui montre ce qu’il y a en réalité sur son visage. Cette expérience est documentée depuis de nombreuses années; voyez à quoi elle ressemble avec des enfants de différents âges.

C’est moi!

Vous remarquerez sûrement que c’est en plein dans la même période que bébé commence à utiliser des pronoms à la première personne (je, moi). C’est également un indice qu’il a compris son individualité, qu’il a conscience de lui-même. Et devinez ce qui arrive en toute logique par la suite? Alors que son « moi » se développe, il comprend qu’il peut avoir une préférence différente de ce qu’on lui offre. Bébé est donc à la prochaine étape du développement et voudra tester ce nouvel apprentissage… c’est maintenant la phase du « non » qui commence!

Prochain article

6 idées pour une fête d’enfant maison à petit budget

Par Isabelle Lessard