Retour vers Notre blogue

L’importance de bâtir un lien affectif entre l’enfant et le livre

Écrit par : Julie Provencher

1 mai 2014

Certaines personnes adorent l’hiver ! La neige, la raquette, les joues rouges et le feu de foyer sont pour eux des moments de pur bonheur! Si vous les interrogiez, ils vous raconteraient leurs merveilleux souvenirs d’enfance à propos de ces moments magiques. Ces personnes ont bâti un lien affectif pour ces activités, ils ont « appris » à apprécier ces moments hivernaux.

En est-il de même pour un jeune enfant envers la lecture ? Bien sûr ! Il est donc intéressant de savoir que l’enfant bâtit son lien affectif avec les livres, jour après jour, bien avant son entrée à l’école. Avec l’aide des gens de son entourage, le bambin apprend à aimer la lecture, même s’il ne sait pas encore lire seul. Il est sensible à l’atmosphère, à la chaleur des interactions, aux rires, au réconfort que la lecture lui procure. Il observe et emmagasine tranquillement des souvenirs liés aux moments de lecture avec ses parents ou avec les gens de son entourage.

Si les souvenirs et les expériences de lecture sont agréables, l’enfant cherchera les occasions pour être en contact avec celle-ci. Si, par contre, il associe cette activité à des sentiments déplaisants, alors, il risque d’éviter la lecture… J’aime à croire que nous, les parents, avons un énorme pouvoir sur la construction de ce lien affectif entre nos enfants et les livres. Que notre attitude et nos actions influencent nos enfants.

J’aimerais partager avec vous mes trucs de lecture qui font partie de mon quotidien et qui, petit à petit, tissent un lien entre la lecture et mes enfants.

Établir un lien affectif positif

La qualité de la relation affective qui unit l’enfant et ses parents joue un rôle non-négligeable sur les apprentissages. J’aime lire des livres « un peu effrayants » à l’Halloween, pour coller mes enfants ! Choisir des livres rigolos et les entendre rire ou simplement leur donner un bec sur le front avant de tourner une page. La chaleur des interactions autour des moments de lecture et nos encouragements incitent nos enfants à participer, à poser des questions, à prendre des risques lors de la lecture autonome. Plus la relation est bonne, plus l’enfant se sent en confiance. Ce lien affectif positif accroît la fréquence des moments de lecture et augmente la motivation de l’enfant à vouloir apprendre à lire.  

Créer une ambiance autour des moments de lecture

La routine du dodo est un moment agréable, car chaque soir, il y a un moment lecture. Cependant, j’aime créer une ambiance ! Parfois, nous lisons en tamisant les lumières et je chuchote l’histoire. Je sors les chandelles (soyez prudents !) ou la lampe de poche. À d’autres moments, j’offre une « lecture collation » avec un chocolat chaud. J’aime aussi lire au soleil sur le balcon avec les enfants. Quelle belle façon de leur dire « Je t’aime » que de prendre quelques minutes dans le quotidien pour lire avec eux ou pour eux. En plus de les valoriser, nous donnons de l’importance à la lecture. Cela contribue à nourrir ce lien affectif. Nos enfants perçoivent alors la lecture comme une activité procurant du plaisir et développent une attitude positive.

Observer nos enfants et choisir des lectures selon leurs intérêts

Dans le quotidien, j’aime découvrir ce que mes enfants aiment. Que ce soit leur animal ou leur sport préféré, un pays qu’ils aimeraient visiter, une invention qui les fascine, ou simplement un événement de l’actualité qui pique leur curiosité. À partir de leurs goûts et de leurs intérêts, je leur propose des lectures. Sans s’en apercevoir, mes enfants utilisent la lecture pour combler leurs besoins d’apprendre sur ce qui les intéresse ! La lecture prend alors tout son sens, car elle répond à leurs besoins d’information. Un lien invisible se crée entre les livres et mes enfants.

Impliquer les gens de notre environnement

Il n’y a pas que nous, les parents, qui pouvons bâtir ce lien entre la lecture et l’enfant. Vous rappelez-vous avoir reçu un courriel ou un commentaire Facebook qui vous a fait plaisir ? Quelqu’un qui écrit un petit mot, n’est-ce pas une lecture agréable ? Mes enfants reçoivent par courriel des mots de leurs grands-parents et je peux vous assurer que la motivation à lire est très, très grande ! Communiquer par écrit avec quelqu’un, c’est procurer de la lecture tellement motivante ! Établir un lien affectif entre nos enfants et la lecture, c’est aussi de faire participer notre famille et nos amis à créer ces moments de lecture. Mon fils a été invité à la librairie par sa marraine, pour sa fête, pour se choisir un livre ! Quelle belle façon d’amener nos enfants vers la lecture. Pour l’ado, quoi de mieux que de lui envoyer un article intéressant par les réseaux sociaux et ensuite d’en discuter avec lui.

En conclusion, rions, questionnons, amusons-nous à lire à nos enfants lorsqu’ils sont petits. Lorsqu’ils grandissent, continuons à découvrir le monde, à discuter, à réfléchir à leurs côtés, mais sans oublier que la lecture doit rester une activité utile, amusante et divertissante !  

Pour d’autres Trucs Lecture, je vous présente mon tout nouveau livre disponible dans toutes les bonnes librairies.

 
Le site de référence Pouvoirdelire qui informe sur l’éveil et l’apprentissage de la lecture
 

Julie Provencher, maman, enseignante et conférencière
Suivez-moi sur Twitter: @Pouvoirdelire
Site internet: www.pouvoirdelire.com

Prochain article

Comment bien choisir son REEE

Par Nicolas Carette

Un régime enregistré d’épargne-études (REEE) est un véhicule de placement à long terme, qui vous permettra d’envisager avec sérénité le financement des études postsecondaires de votre enfant. Comme tout produit financier, il est important de bien se renseigner et de magasiner son REEE. Voici quelques questions qu’il serait bon de poser pour vous assurer de pouvoir bien comparer les fournisseurs de REEE.

Chat