Retour vers Notre blogue

Maman, Papa, voici 5 raisons de vous remercier d’avoir investi dans un REEE

Écrit par : Universitas

21 novembre 2018

Ça prenait de la prévoyance pour penser à mettre des sous de côté pour mes études postsecondaires alors que je n’avais pas dépassé le stade de ramper entre vos pattes pendant que vous prépariez le souper. J’étais encore aux couches que vous réussissiez à m’imaginer à ma remise des diplômes, en train de récupérer ce précieux papier, un sourire de fierté format géant sur le visage!

Je vais être honnête : je n’ai pas toujours trouvé ça « sexy » recevoir des sommes à déposer à mon REEE quand j’avais un beau bulletin scolaire. Ou quand vous suggériez à mamie d’y cotiser pour mon anniversaire plutôt que je m’offrir une énième « bébelle ».

Bon, je l’admets : aujourd’hui, je me ravise. Je vous remercie d’avoir investi tôt pour mes études, parce que…

Mon REEE m’a motivé à persévérer… surtout quand c’était plus difficile

Mon parcours scolaire n’a pas toujours été un long fleuve tranquille. Dans certaines matières, je réussissais avec facilité, mais il y en a d’autres qui me donnaient du fil à retordre. Il y a eu, au cours de ces années sur les bancs d’école, des échecs, quelques examens de reprise durant l’été, des cours de rattrapage et de mémorables marathons de révision.

J’ai retroussé mes manches. Comme vous, je voyais plus loin que ces embûches : il y avait un fil d’arrivée à atteindre. Et j’avais tout en main pour y parvenir.

J’ai eu la liberté de faire les études de mon choix

Vétérinaire, prof de sciences, de maths… ou d’éduc, guide de voyage, programmeur, concepteur de jeux vidéo… mes intérêts variaient vite (et souvent!) Mais avec mon REEE, j’ai pu poursuivre les études postsecondaires de mon choix, quel qu’en soit le niveau (formation professionnelle, collégiale ou universitaire).

J’ai pu me concentrer sur ce qui comptait 

C’est-à-dire : étudier! En planifiant stratégiquement les sommes à retirer de mon REEE tout au long de mon parcours, je me suis assuré de pouvoir faire de mes études ma priorité. Mes paiements d’aide aux études m’ont servi à payer mes frais scolaires et le matériel dont j’avais besoin. Ça couvrait même la location de ma chambre quand j’ai emménagé dans les résidences étudiantes!

Un job étudiant l’été pour me gâter un peu après avoir bûché si dur toute l’année et le tour était joué!

J’entame ma « vraie vie d’adulte » sans dettes

La définition même de partir du bon pied dans la vie : un diplôme en poche, zéro dette d’études! Ça, c’est vraiment le cadeau le plus précieux que vous puissiez me faire.

J’ai appris quelque chose de pas mal important

En investissant pour mes études dès mon plus mon jeune âge, sans trop que ça paraisse, vous avez semé une graine… qui a fini par faire son chemin. Le message que vous m’envoyiez : l’éducation, c’est important.

Vous m’avez parlé de cet investissement, vous m’avez dit ce que je pourrais en faire, même si c’était encore bien intangible dans mon esprit, à cette époque. Mais petit à petit, des plans, des projets se sont dessinés devant moi, et j’avais les moyens de les réaliser.

 

Aujourd’hui, j’empoche mon diplôme. Ce n’est pas exactement comme dans les films; la cérémonie est moins grandiose et il n’y a pas de trame musicale émouvante qui se déclenche juste au moment où je mets le pied sur scène.

Mais j’ai un sourire de fierté format géant sur le visage. 

Prochain article

Maximisez vos subventions REEE avant la fin de l’année !

Par Universitas

À l'approche des Fêtes, voici quelques conseils pour maximiser vos subventions gouvernementales offertes dans le cadre du REEE.