Retour vers Notre blogue

Notre blogueuse participe à l’émission « Les Persévérants »

Écrit par : Marielle Potvin

6 mars 2014

L’orthopédagogue Marielle Potvin, qui contribue à notre blogue depuis sa création, a eu la chance d’être choisie pour faire partie des intervenants de la nouvelle émission « Les Persévérants », diffusée sur RDI et Tou.tv. Sur une période de 13 semaines, neuf adolescents, âgés de 13 à 15 ans et risquant de décrocher de l’école, seront accompagnés par une équipe interdisciplinaire en santé globale qui leur donnera les outils nécessaires pour réussir.

La grande expérience de Madame Potvin et son expertise en ce qui concerne les problèmes de motivation et d’apprentissage chez les enfants et les adolescents font d’elle une ressource incontournable dans cette équipe d’experts qui accompagne les jeunes tout au long de ces 13 semaines.

Dans cet article, elle partage avec nous les moments forts de sa participation à cette expérience unique et les ressources et outils qu’elle a proposés à ces jeunes décrocheurs potentiels afin de les aider à persévérer.

Un jour, deux amies discutaient ensemble au sujet du taux effarant de décrochage scolaire au Québec, quand leur vint l’inspiration de proposer à un groupe d’étudiants du secondaire une approche en santé globale. L’une d’elle, le Dr. Lysanne Gohier, est chef du Service de psychologie au Centre hospitalier de l'Université de Montréal et athlète accomplie. La deuxième, Sophie Ferron, est productrice de contenus télévisuels chez MédiaRanch.

Le fruit de leur conversation a été la mise en place d’une équipe multidisciplinaire ayant pour objectif d’offrir à un groupe de jeunes du secondaire des outils pour contrer le décrochage scolaire. Cette idée s’est concrétisée à l’école Cavelier-de-Lasalle, avec un groupe de neuf élèves à risque de décrochage, sélectionnés par la direction. Cette dernière nous a permis de tourner dans leur établissement deux jours par semaine.

Je tiens à mentionner que les participants n’ont manqué aucune période scolaire pour profiter de cet encadrement. Tout s’est fait en dehors des heures d’école.

Que ce soit leurs habitudes de vie, comme la nutrition, la condition physique, la gestion du stress ou le développement de leur capacités à se concentrer et à persévérer, tout a été mis en œuvre pour les aider et les amener à développer une meilleure hygiène de vie.

L’équipe d’intervenants est composée du Dr. Lysanne Gohier, du Dr. Gaëtan Brouillard, médecin généraliste spécialisé en santé globale, Jean-François Thibeault, coach sportif, Natasha Azrak, nutritionniste, et moi-même, Marielle Potvin, orthopédagogue. Ensemble, nous avons mis en commun ce qui nous semblait le plus approprié afin de maximiser les chances de succès de ces jeunes. Chacun de nous y est allé de sa propre expertise. De mon côté, je me suis concentrée à leur enseigner une approche en gestion mentale, c’est-à-dire que je leur ai montré comment apprendre à apprendre.

Source de la photo: http://bit.ly/1fWyMmu

Au départ, quand je leur ai demandé comment ils faisaient pour mémoriser les informations qu’ils devaient retenir, ils m’ont tous avoué l’ignorer. Ils les retenaient, point. Ils n’avaient aucune idée du fonctionnement de leur mémoire. Comment faisaient-ils pour savoir comment être attentifs ? Être certains d’avoir compris ? Encore les mêmes réponses. « On se force. », me répondaient-ils… Piètre réponse, puisque quand on veut performer, on doit connaître de façon beaucoup plus précise les rouages qui mènent au succès.

Être attentif peut se résumer ainsi :
Regarder, plutôt que simplement voir; écouter, plutôt que simplement entendre; avec l’intention de faire exister dans sa tête les éléments à apprendre.
 
Mémoriser peut se résumer ainsi :
S’imaginer en train d’avoir besoin d’une information dans le futur.
 
Savoir que l’on a compris ?  
C’est être capable de réexpliquer à quelqu’un une notion.
 
Évidemment, je ne dresse ici qu’un portrait très succinct de ce qu’est la gestion mentale. Les activités que je leur ai proposées étaient beaucoup plus détaillées. J’en ai déjà dressé un portrait sur ce blogue dans un précédent article intitulé Apprendre à apprendre

Une panoplie de ressources a aussi été offerte à ces jeunes :

  • En gestion du temps, je leur ai présenté la méthode Pomodoro.
  • Chacun a pu télécharger un Time Timer sur son iPod, fourni pour la télésérie.
  • La gestion du stress a été améliorée par l’utilisation, entre autres, de balles de stress ou de Tangles, qu’ils pouvaient manipuler chaque fois qu’ils en sentaient le besoin.
  • L’hyperactivité a trouvé sa solution avec un élastique attaché aux pieds avant d’une chaise. L’élève concerné pouvait ainsi bouger à sa guise, sans bruits et sans déranger les autres élèves.
  • Des outils de motivation leur ont été fournis et nous avons eu l’occasion de prendre connaissance des publications de Prosper, qui leur a gracieusement offert des affiches et des livres de motivation et d’inspiration.
  • Je leur ai aussi présenté un dictionnaire très particulier. Connaissez-vous Eurêka ? Il s’agit d’un outil de référence à l’aide duquel on peut trouver plus de 30 000 mots, en moins de 30 secondes chacun. Sa spécificité : son emploi est phonologique ! Il ne comporte pas de définitions, seulement l’orthographe des mots. Bien souvent, pour écrire correctement, c’est tout ce dont l’élève a besoin, puisque quand il veut écrire un mot, il en connait déjà la signification, bien entendu.
  • Tous les élèves de ce groupe ont fait des progrès remarquables avec Netmaths. Ce site donne des explications supplémentaires en mathématiques. Très visuel, Netmaths offre un profil personnalisé pour chaque élève. En le consultant, je pouvais suivre précisément leurs progrès respectifs. Les activités complétées et réussies y sont indiquées, de même que celles qui doivent être révisées.

Tout cela ne constitue que ma contribution. Alors imaginez le résultat du travail de l’ensemble de l’équipe ! Chacun des autres intervenants a partagé ses propres ressources.

Les élèves ont vu l’importance d’adopter de bonnes habitudes de vie, mieux se nourrir, faire davantage d’activités physiques, et ont pu constater jour après jour l’impact que ces aspects de leur vie peuvent avoir sur leurs performances scolaires.

Je vous invite fortement à regarder cette télésérie et à suivre les progrès de ces jeunes.
La diffusion du premier épisode a eu lieu le lundi 24 février sur RDI et est toujours accessible sur tou.tv. Vous pourrez constater l’évolution de ces jeunes, à la manière d’une téléréalité. De plus, un site Web a été créé spécialement pour que vous, parents, puissiez clavarder avec les experts, à la suite de chacune des diffusions.

De nombreuses ressources complémentaires sont aussi disponibles à l’adresse suivante: http://perseverants.radio-canada.ca

Finalement, je vous l’annonce tout de suite : il y aura une 2ème saison ! À ne pas manquer !

Marielle Potvin, orthopédagogue
Suivez-moi sur Facebook :  https://www.facebook.com/marielle.potvin
Courriel :   marielle.potvin@gmail.com

Marielle Potvin sur Google+

 

Prochain article

REEE ou REER ? Comprendre les différences

Par Isabelle Lessard

Quelle est la façon la plus payante de réinvestir son retour d’impôt? Un coup d’œil aux 5 principales différences entre les REEE et les REER peut s’avérer utile... à l’année longue!

Chat