Retour vers Notre blogue

Qu’est-ce qui stimule réellement les bébés ?

28 juillet 2016

Lorsque mon fils avait autour de trois mois, ma mère est arrivée avec des vidéos pour bébés. Le type où l'on voit des images qui captent l'attention et qui prétend stimuler le potentiel intellectuel. Du moins, c'est ce qu'on disait aux mamans il n'y a pas si longtemps.

De nos jours, de plus en plus d'études démontrent que pour un enfant si jeune, des formes qui clignotent ou une lectrice des nouvelles, c'est la même chose: des images lumineuses qui bougent. Oui, ça capte leur attention, mais est-ce qu'on stimule réellement l'enfant?

Apparemment, non ! Des études à ce sujet rapportent qu'il faut au contraire limiter le temps devant les écrans. En effet, les capacités naissantes d'attention seraient peu mobilisées, ce qui va donc à l'encontre de ce qui est prétendu !

Alors, que peut-on faire avec nos tout-petits pour favoriser un sain développement ? Il faut tout d'abord savoir qu'un enfant de 0 à 1 an développe son intelligence sensori-motrice, ce qui veut dire qu'il doit toucher, bouger, mettre les choses dans sa bouche pour apprendre et s'amuser.

Dans ce premier stade, l'enfant développera une suite de nouvelles capacités qui lui permettront d'avoir de nouveaux intérêts... Bien que chaque enfant soit différent, les quelques lignes directrices citées plus bas pourront vous aider à vous situer dans le type d'activités qui pourraient capter l'attention de votre enfant et ainsi l'amener à développer son plein potentiel.

Stimuler bébé de 0 à 3 mois

C'est le temps de stimuler ses capacités sensorielles. On peut avoir des conversations avec lui en articulant et en mettant l'accent sur nos intonations. Ceci lui permettra de reconnaître les divers sons qui mèneront à l'émergence du langage. Vous pouvez utiliser des petits bonshommes et simuler un dialogue entre eux par exemple.

Les sons et les odeurs captent beaucoup leur attention. Prenez des épices ou encore des huiles essentielles et nommez-lui l'odeur. Vous pouvez prendre aussi différents papiers (cellophane, aluminium, soie) et lui montrer les différents bruits et textures.

Stimuler bébé de 3 à 6mois

Cette étape est marquée d'abord par la nouvelle capacité à jouer sur le ventre, se retourner et s'asseoir. Sur le ventre, la plupart des bébés font tout pour se retourner, puisque cette position est un peu inconfortable et nécessite qu'ils supportent leur tête. Pour l'intéresser à rester dans cette position et ainsi développer son tonus, vous pouvez mettre des objets qui captent son attention dans un moule à muffin. Le petit ferra des efforts inouïs pour tenter de les attraper !

Stimuler bébé de 6 à 12 mois

Vers six mois, l'enfant peut maintenant se tenir assis avec ou sans aide. Cette nouvelle capacité lui permet d'utiliser ses deux mains et lui donne ainsi la possibilité de jouer avec des blocs que vous empilez et qu'il pourra pousser avec joie. Vers 9 mois, vous pouvez cacher un objet dans une petite boîte et la mettre dans une boîte plus grande. Demandez-lui ensuite où est son jeu et ensemble ouvrez boîte après boîte. Ce jeu permet de travailler la permanence de l'objet, qui est une étape fondamentale dans le développement cognitif et affectif du bébé.

Quoi que vous fassiez pour stimuler votre petit, sachez qu'il ne s'agit pas de passer des heures à quatre pattes dans le salon, mais bien seulement 10-15 minutes à la fois, et ce, tous les jours. Plus que tout, votre bébé a besoin d'être pris et cajolé, il a besoin de sentir votre odeur. C'est ce contact physique chaleureux et familier qui lui donnera la confiance nécessaire pour partir à la découverte de son monde et ainsi se développer à son plein potentiel.

Alejandra Valencia Psychoéducatrice et
Coach familial membre du réseau Nanny Secours

Prochain article

Être parent : les activités libres et structurées

Par Stéphanie Deslauriers

La planification de l’emploi du temps de la famille ressemble parfois à un exercice de haute voltige ? Comment arriver à bien doser les périodes de jeux libres et les activités structurées dans l’horaire de nos enfants ? Stéphanie Deslauriers, psychoéducatrice, fournit quelques pistes de solutions toutes simples et faciles à mettre en pratique.

Chat