Retour vers Notre blogue

REEE : quand les plans de votre enfant changent

Écrit par : Universitas

20 mai 2016

Un matin, entre deux bouchées de rôties, votre fils vous annonce qu’il abandonne les Sciences humaines dès la fin de la session. Il fait le grand saut : changement de programme d’études, de cégep, de ville ! Ouf ! Du même souffle, il ajoute qu’il en profitera pour voyager pendant quelques mois avant de reprendre les études.

Malgré l’enthousiasme avec lequel il décrit le programme Techniques d’intégration multimédia qu’il a choisi, quelques inquiétudes s’installent dans votre esprit. Vous aviez investi dans un REEE dès son jeune âge : que se passe-t-il avec les sommes accumulées pour ses études ? Est-ce qu’il perdra son droit à les recevoir en raison de ce changement de cap ? S’il étudie à l’extérieur, votre fils quittera peut-être le nid familial. Comment couvrir les frais supplémentaires que cela représente ?

Du DEP au doctorat !

Rassurez-vous ! Le REEE est un produit flexible qui a su évoluer au fil du temps pour s’adapter à la réalité du système scolaire d’aujourd’hui. Il reflète maintenant la grande diversité des programmes d’études qui s’offrent au jeune adulte qu’est devenu votre enfant. Les REEE d’Universitas lui permettront d’opter pour des études postsecondaires dans les programmes de tous les niveaux: professionnels, collégiaux et universitaires1.

Quand le vent tourne  

Alors, qu’adviendra-t-il du REEE de votre fils maintenant qu’il se consacre à sa passion pour le multimédia ? Le cheminement scolaire de chaque étudiant est unique et, selon le produit financier pour lequel vous avez opté, les possibilités qui se présentent à lui diffèrent. Dans le doute quant à votre situation particulière, votre représentant en plans de bourses d’études ou nos experts en REEE au service à la clientèle sauront vous éclairer.   

Voici quand même quelques informations concernant nos REEE qui risquent de vous intéresser, fiston et vous:

  • Si un bénéficiaire effectue un changement de programme pour un autre programme du même niveau (par exemple, un programme collégial technique pour un autre), cela n’a aucun impact sur le versement de paiements d’aide aux études (PAE). Les acquis de l’ancien programme seront cumulés à ceux du nouveau. Tout simplement !
  • Votre jeune choisit d’interrompre temporairement ses études pour prendre un temps de réflexion ou pour voyager ? Pas de problème : nous serons là à son retour. Pour recevoir un PAE, il n’est pas nécessaire que les études soient complétées sur des années consécutives2.
  • Le choix de carrière de votre enfant l’entraîne à étudier à l’extérieur et les dépenses imprévues s’accumulent ? Saviez-vous que les PAE ne servent pas qu’à couvrir les frais de scolarité ? L’étudiant peut les employer pour assumer tout coût lié aux études : transport, hébergement, nourriture, fournitures scolaires, etc.

Il n’est pas toujours facile d’arrêter son choix de carrière pendant cette période tumultueuse qu’est le début de la vie adulte. Beaucoup de jeunes changent de cap au fil de leurs parcours scolaire.

Cependant, grâce à la prévoyance dont vous avez fait preuve en épargnant pour ses études, votre fils peut se lancer dans cette nouvelle aventure avec toute la passion qui l’habite !

Pour en connaître plus sur les plans de régimes enregistrés d’épargnes-études que nous offrons >>


1. Pour en savoir plus, consultez les programmes d’études postsecondaires admissibles dans notre prospectus.
2. Tant que le Plan n’aura pas atteint sa date butoir (31 décembre de la 35e année suivant la date d'entrée en vigueur du REEE).

 

Prochain article

Être parent : les défis de la responsabilisation

Par Stéphanie Deslauriers

Vous êtes déjà en retard, mais votre tout-petit s’entête à vouloir lacer ses chaussures lui-même : résistez-vous à l’envie de prendre les choses en main ? Les défis de la responsabilisation se jouent au quotidien. Notre collaboratrice Stéphanie Deslauriers, psychoéducatrice, s’y attarde dans cette nouvelle capsule vidéo.

Articles suggérés