Retour vers Salle des nouvelles

Universitas annonce le maintien de l’assouplissement aux critères d’admissibilité pour ses deux REEE collectifs au terme d’une nouvelle consultation

Un taux de participation de 42 % supérieur à celui du premier vote

Un engagement fort pour des mesures d’atténuation équitables dès le début 2019

13 décembre 2018

Universitas, la pionnière de l’épargne-études au Québec, a annoncé aujourd’hui que les clients de ses REEE collectifs se sont prononcés majoritairement en faveur du maintien des assouplissements aux critères d’admissibilité aux paiements d’aide aux études (PAE) entrés en vigueur en janvier dernier. Ces critères d’admissibilité assouplis permettent aux bénéficiaires d’accéder à leurs paiements d’aide aux études (PAE) dès l’inscription à un programme d’études postsecondaires admissible selon les modalités prévues par la législation canadienne de l'impôt sur le revenu. 

Dans le cadre d’une seconde consultation qui s’est conclue par un vote des souscripteurs tenu lors d’une assemblée le 10 décembre dernier, 75 % des clients du Plan REEEFLEX ayant voté et 64 % des clients du Plan UNIVERSITAS ayant voté se sont prononcés en faveur du maintien des assouplissements. Le vote s’est déroulé sous la supervision de la firme indépendante AST Canada.

« Nous accueillons favorablement le maintien des assouplissements et sommes heureux de constater que nos clients se sont prononcés en plus grand nombre dans le cadre de cette seconde consultation », a déclaré Isabelle Grenier, vice-présidente exécutive d’Universitas. « Nous nous tournons maintenant vers l’avenir et sommes plus que jamais déterminés à poursuivre nos efforts pour qu’un maximum d’enfants puissent atteindre leur plein potentiel. Nous continuerons à innover de façon à soutenir les familles par le développement de nos produits et de nouvelles initiatives qui répondent aux besoins de tous nos clients. »

Soulignons que l’entrée en vigueur des critères assouplis a permis à Universitas de remettre à l’ensemble de ses bénéficiaires plus de 22 M$ supplémentaires en subventions à l’épargne-études depuis janvier 2018.

Un taux de participation supérieur

Les souscripteurs d’Universitas ont participé en grand nombre à cette nouvelle consultation. C’est en effet un total de 36 283 clients qui se sont prononcés, ce qui représente une augmentation de 42 % par rapport au premier vote ayant entériné les propositions d’assouplissement à l’automne 2017.

Universitas s’était engagée, à l’automne dernier, à tenir un nouvel exercice de consultation transparent et rigoureux, entièrement à ses frais et sans impact financier pour ses clients, à la suite de discussions avec l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Des mesures d’atténuation équitables pour les souscripteurs

Lors de l’assemblée du 10 décembre, le conseil d’administration, par la voix de son président Yves Lacasse, a réitéré l’engagement d’Universitas à ce que des mesures financières d’atténuation d’au moins 1 M$ soient mises en place pour les bénéficiaires désavantagés par ces changements.

« L’équipe du conseil d’administration et de la direction d’Universitas sont très sensibles au fait que des familles qui, comme plusieurs d’entre vous, souscrivent à nos REEE collectifs peuvent être financièrement désavantagées par les assouplissements aux critères », a déclaré M. Lacasse. « Ces mesures sont notre façon sincère de leur offrir une marge de manœuvre financière, à même nos fonds propres, pour l’éducation de leurs enfants. »

Comme convenu avec l’AMF, un exercice méthodique et rigoureux est en cours afin d’élaborer la solution la plus avantageuse et équitable possible dans le meilleur intérêt des familles concernées. Les détails de ces mesures seront annoncés au début de l’année 2019.

 

 

Pour toute information additionnelle ou soumettre une demande d’entrevue :

 Marjorie Larouche

Conseillère principale, Communications et relations publiques

marjorie.larouche@universitas.ca

418 651-8977, poste 2314

 

Voir la version PDF du communiqué de presse